Gwadaplans – Le guide découverte de la Guadeloupe

Réserve marine du nord de la Guadeloupe

Ilet Blanc - Guadeloupe

Entre le nord de la Basse-Terre et le Nord de la Grande-Terre s’étend une immense aire marine peu profonde protégée par une barrière de corail. Elle fait maintenant partie de la réserve marine du Parc National de la Guadeloupe. Elle est nommée GRAND-CUL-de-SAC marin.

Entre mangrove et îlets de sable blanc, la mer turquoise, pouvant remonter à seulement quelques centimètres de profondeur, offre des paysages de rêve.

Mais ce cadre idyllique est à préserver et de nombreuses zones sont interdites à la visite. D’autres sont surchargées. Restent tout de même beaucoup de zones bien protégées à visiter.

Plan du GRAND-CUL-de-SAC marin de la Guadeloupe

Les îlets et leurs niveaux de protection

Les îlets qui parsèment la réserve du GRAND-CUL-de-SAC Marin sont des émergences de bancs de sable parfois recouvertes de végétation au sol, et pour partie de palétuviers. Certains sont suffisamment grands pour accueillir une végétation plus importante voir même une construction.

L’ensemble de la réserve subit la montée des eaux mais les aléas des courants et des houles et les mesures de protection principalement végétales permettent de préserver, voir renforcer, certains îlets.

Carte des aires protégées du nord Guadeloupe
Carte des aires protégées du nord Guadeloupe

Les îlets du coté de Sainte-Rose

Du coté de Sainte-Rose, l’afflux touristique et des habitants fréquentant les îlets est bien plus importante que du coté de Vieux-Bourg et Petit-Canal. Les îles sont donc plus sollicitées et plus fragilisées.

L’îlet Blanc est le mieux préservé de ce coté. L’îlet Fajou, placé en cœur de Parc National, est interdit d’accostage. l’îlet La Biche est sous l’eau, ses anciens abris de pêcheurs résistent et permettent un pique-nique les pieds dans l’eau !

Annonce:
Annonce:

L'îlet Fajou : Cœur de Parc National

L’îlet Fajou est le plus grand îlet de la réserve du GRAND-CUL-de-SAC Marin de la Guadeloupe.

Il a été placé en cœur de Parc National et il est interdit de se rendre à terre et, selon les saisons, de mouiller proche de ses côtes.

L'îlet Caret en perdition

Triste sort que celui de l’îlet Caret. Autrefois paradis dominical des habitants de la Guadeloupe avec ses cocotiers et ses carbets (abris), il a pratiquement disparu.

Malgré une ancienne tentative d’endiguement par des murets en béton, toujours visibles, la montée des eaux a pris le dessus.  Puis, le succès populaire et touristique ont fait disparaître petit à petit les cocotiers et les carbets se sont effondrés. Cela est dû au trop grand nombre de visiteurs, qui, à force de marcher sur l’îlet, ont fait s’étaler le sable et détruit la végétation au sol.

Il aura fallu à peine 10 ans d’afflux massif pour le réduire à un banc de sable…

Les îlets du coté Nord Grande-Terre

Bien plus préservés parce bien moins sollicités, les îlets à l’est de la réserve, de Petit-Canal et Vieux Bourg (Morne à l’Eau) sont bien plus préservés.
L’îlet aux Oiseaux, proche de Petit-Canal possède même un ponton. L’îlet Macou accueille toujours une chapelle édifiée sur son sol.

L'épave dite de Caret

Cette épave est appelée épave de l’îlet Caret parce qu’elle fait partie des haltes lors des excursions vers l’îlet.

Il reste un fond de cale échoué dans les hauts-fonds qui sert de pouponnière aux poissons. L’exploration en palmes, masque et tuba depuis la surface y ait aisée.

La plupart des excursions au départ de Sainte-Rose propose une halte sur cette épave.

Les excursions dans la Réserve

Sainte-Rose au port du centre-ville et au port de Morne Rouge
Saint-Rose concentre le plus grand nombre de départs pour découvrir la réserve, la mangrove et les îlets alentour. Elles sont de tout type : en bateaux collectifs ou individualisés à moteur, en kayak, paddle, etc.
Les degrés d’excursion sont aussi divers. Certaines vous offrent une expédition pédagogique complète dans la mangrove et les îlets, fournissent des masques et tubas, etc. D’autres sont plus légères et vous emmènent seulement faire un pique-nique, voir une collation, sur un îlet et profiter des paysages paradisiaques. Il vous faut choisir en fonction de vos envies.

Vieux-Bourg et Petit-Canal
En VTT des mers à Vieux-Bourg, ou en bateaux depuis Vieux-Bourg ou Petit-Canal, les excursions sont moins nombreuses mais plus intimes et authentiques.

Par la terre
Près de la plage du Souffleur de Port-Louis, des aménagements sur la mangroves permettent de la visiter depuis la terre et sans passer par une excursion. Les accompagnateurs de montagne de Guadeloupe proposent de passionnantes excursions à y faire en famille.
Entre Anse-Bertrand et Port-Louis, une chemin de littoral vous offre un splendide parcours entre plages et mangrove.