Gwadaplans – Le guide découverte de la Guadeloupe

Artisanat de Guadeloupe

Marché artisanal - Guadeloupe

Les Amérindiens, Arawaks et Caraïbes, nous ont laissé leur savoir-faire artisanal dans le domaine de la vannerie, l’utilisation de la calebasse, et les parures en graines. Avec le besoin de la colonisation et l’apport des savoirs européens et africains, s’est ajouté une tradition d’ébénisterie et de coutures bien locales.

C’est cet aspect traditionnel que nous présentons ici, car l’arrivée constante de nouveaux habitants européens ou autres ont ajouté à l’artisanat bien d’autres talents inspirés.

L’artisanat de Guadeloupe se trouve dans les boutiques de souvenirs partout en Guadeloupe. Les artisans exposent tous leurs savoir-faire lors de marchés spécifiques ou au salon annuel Guadeloupe Prestige de Bouillante.

Les bijoux en graines de Guadeloupe

Aux tailles et couleurs multiples les graines sont la constituante de l’artisanat du bijoux aux Antilles.
Graines Eglise, de Job, Réglisse ou encore de Zanzibar pour ne citer que les plus connues.

La Calebasse

La calebasse est un fruit non comestible à la peau dure. Elle se dévide de sa chaire et est ensuite décorée, soit gravée, soit percée, pour former des récipients de toute taille et des luminaires.

La Vannerie

La vannerie a toujours été prolifique aux Antilles pour des contenants de petite ou grande taille et la confection de façade ou toiture.
La plus célèbre réalisation en vannerie de Guadeloupe est le Salako, un chapeau aux bords larges qui protègent les pêcheurs en mer qui nous vient des Saintes.

Toutes sortes de plantes peuvent être tressées, mais le pandanus et la feuille de coco sont les plus communes.