Gwadaplans – Le guide découverte de la Guadeloupe

Les Abymes - Guadeloupe

Large banlieue de Pointe-à-Pitre , on y trouve d’anciennes belles résidences comme malheureusement, des tours dignes des cités de la métropole. Les Abymes s’étendent jusqu’aux Grands-Fonds.
La commune tient son nom de brume des marais de mangrove, appelée voile mortuaire des savanes, ou Abimes, qui la couvrait avant son assainissement au début du XXe siècle.

Les Abymes en Guadeloupe

Carte de Les Abymes en Guadeloupe

Télécharger la carte de Les Abymes en Guadeloupe au format PDF A4.

Plan du centre de Les Abymes

Télécharger le plan du centre de Les Abymes au format PDF A4.

Les Abymes en détails

Les incontournables

Marais des Abymes - Maison de la Mangrove

 Promenade dans les marais de la mangrove tropicale.
 La Maison de la mangrove est en cours d’aménagement (depuis plus de 15 ans !) et ne propose donc aucune exposition. La promenade de 10 min sur des passerelles est cependant accessible et gratuite.
Accès : Belle Plaine, voir carte de la commune des Abymes

Maison de la mangrove - Les Abymes
Maison de la mangrove - Les Abymes

La place des Restaurants au Raizet

Elle était connue comme étant la “rue des poulets boucanés”. Entièrement rénovés, les restaurants vous accueillent sur une place aménagée en containers. Le quartier, qui concentre de nombreux habitats sociaux, a été entièrement rénovés avec de belles fresques Street Art !

Rue des restaurants - Les Abymes
Rue des restaurants - Les Abymes

à voir, à visiter

La partie rurale des Abymes

La plaine agricole des Abymes oscille entre marécages et petites collines. Un dédale de routes à se perdre permettent d’apprécier l’authenticité de la vie rurale avec des animaux appartenant à des éleveurs particuliers, boeuf et cochons, évoluant naturellement dans ces espaces.

Informations et conseils

A l’origine, un petit bourg s’est développé autour de l’agriculture. Avec la croissance de Pointe-à-Pitre, Les Abymes sont devenus une cité ouvrière largement dépendante de l’usine Darboussier fermée en 1980. De 1895 à 1962, des grèves violentes ont agité la commune.
Les habitants se nomment les Abymiens.

La circulation automobile est très dense vers Pointe-à-Pitre et la signalisation routière est faite en dépit du bon sens… Vous trouverez, par exemple, un stop en pleine voie d’accélération pour entrer sur la rocade. La signalisation au sol est parfois effacée et certains panneaux de direction sont complètement recouverts de végétation.