Gwadaplans – Le guide découverte de la Guadeloupe

Saint Louis de Marie Galante

Le bourg principal d’origine était Vieux-Fort. Mais suite au massacre des colons par les indiens caraïbes en 1653, le centre fût reconstruit un peu plus loin. Après le tremblement de terre de 1843 et Vieux-Fort détruit, les administrations s’installèrent dans la baie de Saint-Louis, et le bourg se développa autour de l’activité sucrière de l’île.

Saint-Louis Marie-Galante

Carte de Saint Louis de Marie Galante

Télécharger la carte de Saint-Louis de Marie-Galante au format PDF A4.

Saint Louis en détails

les incontournables

Plages d'Anse Canot et Anse Moustique

Les deux anses sont séparées par une roche mais elles sont toutes deux magnifiques. Sable blanc sur eaux turquoises et des eaux calmes.

Les bateaux de plaisance y trouve une zone de mouillage confortable.

Accès par le bord de route entre les centres de Grand Bourg et Saint Louis, voir carte de la commune à télécharger en haut de page.

Geule Grand Gouffre

Situé sur la côte des falaises du nord de Marie-Galante, Gueule Grand Gouffre est une particularité géologique où la mer à creusé un trou dans la falaise détachée de la côte.

L’accès se fait par une route peu praticable puis à pieds.

Gueule Grand Gouffre
Gueule Grand Gouffre

à voir, à visiter

La mangrove de la rivière du Vieux-Fort

L’embouchure de la rivière du Vieux-Fort est suffisamment large pour communiquer amplement avec la mer. La végétation en eau saumâtre, la mangrove, peut donc s’y développer. Elle peut s’observer depuis le pont ou via des excursions organisées.

Les falaises de Saint Louis

Tout le nord et l’est de l’île de Marie-Galante est occupé par des falaises affrontant l’océan Atlantique.

Des balades sur le long du site offrent de splendides paysages naturels préservés.

Informations et conseils

Saint-Louis a témoigne d’une grande activité amérindienne, Arawak puis Caraïbes. Beaucoup d’instruments servant à la culture sur brûlis de ces deux peuples ont été retrouvés. Au début de la colonisation, Caraïbes et Français cohabitaient pacifiquement. Mais en représailles des violences commises par les Français en Dominique, les Caraïbes ont opéré quelques massacres sur ces colons.
La paroisse de Vieux-Fort est créée tardivement vers 1750. Après le séisme de 1843 l’église est déplacée sur la Baie de Saint-Louis qui devient le bourg de la commune en 1865 suite au cyclone.
Les habitants se nomment les Saints-Louisiens.