Gwadaplans – Le guide découverte de la Guadeloupe

Vieux Fort - Guadeloupe

Vieux-Fort est un des plus vieux lieux d’habitation par les Amérindiens (vers 800) et aussi par les colons européens (1635).
Vieux-Fort a traditionnellement gardé un artisanat de broderie et dentellerie, dont les expositions d’ouvrages sont visibles au Fort.
La commune n’a pas connu de développement économique important car elle est restée en marge des principaux axes routiers.

Vieux-Fort Guadeloupe

Carte de Vieux Fort en Guadeloupe

Télécharger la carte de Vieux-Fort en Guadeloupe au format PDF A4.

Vieux Fort en détails

les incontournables

Le fort et le centre de broderie

Le fort est logiquement installé en front de mer à la pointe sud de la Basse-Terre.

Ses canons font face à la mer et protégeaient des attaques marines anglaises.
Le fort a été réhabilité pour accueillir le centre de la broderie où sont exposés des ouvrages traditionnels de Guadeloupe.

L'église et son clocher particulier

L’église Saint-Albert de Vieux-Fort a la particularité d”avoir son clocher à coté et non sur le bâtiment de l’église. Ce type de construction est unique en Guadeloupe et fort rare en général.

à voir, à visiter

Le Phare

Sous le site du fort à la pointe, le phare guide les navires sur le passage entre la côte au vent et la Côte sous le Vent de la Guadeloupe.
En face, l’archipel des Saintes est bien visible et au delà on peut voir les îles de La Dominique et Marie-Galante.
La Pointe du phare est un site de plongée réputé en Guadeloupe. Certains se lancent en snorkeling sur le site mais il faut être extrêmement prudent à cause des vagues qui projettent sur le bord escarpé et les forts courants au large.

Anse Dupuy

L’Anse Dupuy est petite plage de sable noire bien abritée et appréciée des habitants.

Informations et conseils

Les tous premiers colons français (1935) sont rapidement affâmés. Incapables de cultiver sur les terres de Guadeloupe, peu ravitaillés, ils dépendent des Caraïbes qui leur souvent de quoi se nourrir. Sinon, c’est par la force que les Français les pillent. Le père Du Tertre, chroniqueur, de L’olive aurait pillé un grand jardin Caraïbes sur le sur de Vieux-Fort et fait ainsi construire le premier fort de Guadeloupe.
Les habitants se nomment les Vieux-Fortins.

Les Arawaks peuplaient les Antilles bien avant l’arrivée des Caraïbes (ou Kalinas) entre l’an 0 et 800. Les Caraïbes, de culture guerrière et pratiquant l’esclavagisme, ont rapidement supplanté les Arawaks dans les îles du centre de l’arc antillais avant l’arrivée de Christophe Colomb. Les Espagnoles s’allièrent avec les Arawaks contre les Caraïbes et en firent des esclaves pour le service. Les Caraïbes capturés devenaient aussi esclaves mais sur les tâches plus dures, comme l’agriculture, les mines, les travaux,… Les descendants des Caraïbes se sont mêlés aux autres populations arrivées depuis en Guadeloupe.