Gwadaplans – Le guide découverte de la Guadeloupe

Trois Rivières - Guadeloupe

Trois-Rivières doit son nom aux rivières qui la traversent. Trois-Rivières abrite les plus beaux vestiges des amérindiens (300 après J.C.) au Parc archéologique des Roches Gravées.
Des hauteurs, la vue sur les Saintes est magnifique et la campagne vaut quelques petits détours.

Trois-Rivières Guadeloupe

Carte de Trois Rivières en Guadeloupe

Télécharger la carte de Trois-Rivières en Guadeloupe au format PDF A4.

Plan du bourg de Trois Rivières

Télécharger le plan du centre de Trois-Rivières au format PDF A4.

Trois Rivières en détails

les incontournables

Parc archéologique des Roches Gravées

Trois-Rivières abrite l’une des plus grosses concentrations de roches gravées, pétroglyphes, de toute la Caraïbe. Certains des symboles sont Arawaks pour les plus anciens, les Caraïbes ont ajouté leurs gravures sur le site par la suite.

Le site principal se visite et vous pourrez profiter de guides et d’informations car les études sur le sujet sont peu nombreuses à ce jour.

Grande-Anse de Trois-Rivières

Grande plage de sable noire faisant face à l’archipel des Saintes en Guadeloupe.

La plage est relativement animée avec ses restaurants et ses surfeurs.

Plage de Grande-Anse - Trois-Rivières
Plage de Grande-Anse - Trois-Rivières

à voir, à visiter

Grande Pointe

Le sentier du littoral de la Grande Pointe est une splendide balade entre nature et patrimoine historique.

Départ pour Les Saintes

Trois-Rivières est le principal point de départ des Ferrys pour visiter Les Saintes. Les trajets sont plus rapides et plus fréquents.

Parking payant à la journée (5€ ou plus).

Informations et conseils

Commune à pique ! Le mont de La Madeleine est un ancien volcan, formé après celui de Sainte-Rose et avant celui de La Soufrière. La chaîne s’est rejointe au cours de sa formation sur quelques milliers d’années.
Les habitants se nomment les Trois-Rivérains.

Les Arawaks peuplaient les Antilles bien avant l’arrivée des Caraïbes (ou Kalinas) entre l’an 0 et 800. Les Caraïbes, de culture guerrière et pratiquant l’esclavagisme, ont rapidement supplanté les Arawaks dans les îles du centre de l’arc antillais – îles volcaniques – avant l’arrivée de Christophe Colomb. Les Espagnoles s’allièrent avec les Arawaks contre les Caraïbes et en firent des esclaves pour le service. Les Caraïbes capturés devenaient aussi esclaves mais sur les tâches plus dures, comme l’agriculture, les mines, les travaux,… Les descendants des Caraïbes se sont mêlés aux autres populations arrivées depuis en Guadeloupe.