Gwadaplans – Le guide découverte de la Guadeloupe

Vieux Habitants - Guadeloupe

Comme son nom l’indique, c’est à Vieux-Habitants que les premiers colons se sont installés en Guadeloupe. Elle a été créée en 1636. Le terme Habitant désignant une personne à qui une concession agricole avait été accordée. Vieux-Habitants se caractérise par la culture et la production de l’un des meilleurs café arabica au monde, le Bonifieur de Guadeloupe.

Vieux-Habitants Guadeloupe

Carte de Vieux Habitants en Guadeloupe

Télécharger la carte de Vieux-Habitants en Guadeloupe au format PDF A4.

Plan du bourg de Vieux Habitants

Télécharger le plan du centre de Vieux-Habitants au format PDF A4.

Vieux Habitants en détails

les incontournables

Domaine de la Grivelière

Au cœur de la vallée de Grand-Rivière, après une longue route sinueuse, unique en Guadeloupe, le Domaine de la Grivelière est l’habitation coloniale la plus préservée de la Guadeloupe.

Le site conservé et restauré par l’association Verte Vallée, propose une visite complète de l’habitation coloniale, ses cases à esclaves et les plantations d’origines.

Le café, le cacao et la vanille y sont cultivés et vendus sur place ainsi que des liqueurs de fruits cultivés sur l’habitation.

Anse à la Barque - coté Vieux Habitants

A cheval sur la commune voisine de Bouillante, l’Anse à la Barque du coté de Vieux-Habitants, est un port de pêche traditionnel. Site naturel classé, l’Anse à la Barque est protégé pour son paysage unique.

Le ponton sert aux pêcheurs, aux plaisanciers et à l’évacuation de l’île par voie de mer.
Les habitants aiment à se baigner en fin de journée du coté du ponton.

Au centre de l’anse, avant la plage, le bâtiment est l’ancienne maison des gardiens du phare.

Les plages de Vieux Habitants

Loin du tourisme de masse, les plages de Vieux-Habitants sont pourtant bien agréables et possèdent des douches, des abris et parfois des toilettes publiques.
La plus connue est celle du centre bourg, la plage de Simaho et ses nombreux restaurants créoles. La plage de Rocroy et son ancien et hôtel et ses restaurants intimes a été la favorite des habitants de Basse-Terre. La plage de la Voûte, tout au nord de la commune, section Marigot, peu connue des visiteurs est probablement la plus jolie avec ses fonds marins à explorer en palmes, masque et tuba.
Pour finir, le grand espace dit de l’Etang, abrite aussi une belle plage et des abris. Les habitants aiment à venir pratiquer un peu de sport en fin de journée.

à voir, à visiter

Le Domaine de Vanibel

Complètement réhabilité par la famille guadeloupéenne Nelson, le Domaine de Vanibel, ancienne habitation caféière de Guadeloupe, cultive et torréfie un authentique café arabica de Guadeloupe, Bonifieur de Guadeloupe.
L’entreprise familiale cultive aussi vanille et cacao.

Le Domaine de Vanibel propose également des gîtes ruraux installés au cœur de l’habitation.

Le Musée du Café

En bord de route nationale et directement dans le site de production du Café Chaulet de Guadeloupe, le Musée du Café propose une visite de la reproduction d’une habitation caféière et d’une exposition sur l’histoire du Café Bonifieur de la Guadeloupe.

Vous pouvez assister à la torréfaction du café tous les jours ouvrés mais surtout au traitement du café récolté en Guadeloupe de novembre à début janvier en directe.

Sur le site, une chocolaterie artisanale propose des chocolats élaborés avec des produits de Guadeloupe, entre autres.

La cocoteraie et l'indogoterie de l'Anse à la Barque

De l’autre coté de la route nationale, face au parking du ponton de l’anse, s’étend une cocoteraie où grouillent des milliers de crabes de terre. Au fond de la cocoteraie, les vestiges des bassins de décantation de l’indigo témoignent du passé des premières activités européennes, notamment la fabrication de la teinture indigo. Les oiseaux viennent nicher et s’abreuver dans la petite mangrove de la cocoteraie.

La vallée de Grand-Rivière

La vallée de Grand-Rivière est la plus grande vallée montagneuse de la Guadeloupe. Elle mène au Domaine de la Grivelière. Le long vous trouvez un authentique artisan local très réputé pour son travail sur la calebasse, comme la table d’hôtes de Verte Vallée, associée aux plantations de La Grivelière.

Après le parking de la Grivelière, une balade le long de la Grand Rivière vous amène au bassin de la ravine Paradis.

Informations et conseils

Après leur débarquement à Sainte-Rose et la première famine, les premiers colons de Du Plessis et L’Olive, s’installèrent au centre de la Côte-sous-le-Vent. D’après des recherches historiques récentes, la premiére installation fût à Marigot. Des attaques Caraïbes les poussèrent à s’installer sur l’actuel bourg de Vieux-Habitants dans la même année (1636), plus facile à défendre.
Les premières cultures sont le coton, le tabac (pétun) et l’indigo, suivra rapidement le café.
Les habitants se nomment les Habissois.

Habitation désignait une exploitation, comprenant les terres agricoles, les manufactures, parfois les logements des travailleurs et/ou esclaves et la maison de maître. Ainsi, les “Vieux Habitants” sont les premiers exploitants des terres en Guadeloupe et non pas les premiers habitants au sens actuel du terme.

Entre La Grivelière, la plantation Vanibel et le Musée du café, à vous de choisir le type de visite que vous préférez car les trois sont intéressantes mais il est inutile de faire l’ensemble des visites, excepté si vous souhaitez devenir un vrai spécialiste du café.