Sources chaudes de Guadeloupe

La Guadeloupe étant située sur la chaîne volcanique de la Caraïbe, en particulier l’île de la Basse-Terre, la formation de sources chaudes thermales est donc naturelle. Nous vous offrons ici un panorama des sources chaude de la Guadeloupe. Les eaux chaudes proviennent d’intrusion de l’eau de mer en profondeur sur l’île qui se réchauffent et se désalinent au contact du magma. Elles remontent ensuite à la surface par les failles sismiques. Les composantes sont donc thermales.

Bouillante, la commune des sources chaudes !

Le bain chaud de Thomas

La source chaude de Thomas est l’une des plus célèbres de la Guadeloupe. La source sort à 70° d’une faille rocheuse le long du littoral. Le bain est aménagé en bord de mer et l’eau rafraîchie par les vagues de la mer des Caraïbes. Le site est naturellement aménagé.
Afin de réduire la trop forte fréquentation du site, il vous faudra payer le parking de l’accès au site. Un chemin, le long de la plage de galets, mène au bain.

La source sulfurée de la Géothermie

La centrale électrique géothermique de Bouillante pompe eaux et vapeurs en grande profondeur. Elle sépare la vapeur qui fait tourner les turbine des eaux douces rejetées en mer. Le bain se fait donc en mer dans le centre bourg de Bouillante. Les baigneurs profitent de la mer des Caraïbes comme de la source sulfurée. Le bourg propose aussi ses commerces et restaurants et la plage mi sable, mi galets.
Se garer sur le parking du stade de l’autre coté de la nationale.

Le Bain du Curée

La source thermale, appelée Bain du Curée, a été découverte dès les premières années de la colonisation par le père Labat, grand chroniqueur de la Guadeloupe. Elle se situe sur la plage de l’Anse à Sable en contrebat de l’ancien presbytère. La source directement de la roche. Dans les années 50, la volonté d’aménagé le site en bains et douches thermales a fait malheureusement diminuer le débit de la source. C’est dans les vestiges de ces installations que la source reste accessible mais elle n’est pas retenue. Les habitants et les visiteurs en profitent pour se rincer. Ses propriétés sont thermales.

Bouillante propose davantage de sources chaudes plus ou moins accessibles. Pour en savoir plus, rendez-vous sur destination-bouillante.com :

Gourbeyre, les eaux clairs de la Guadeloupe !

Le Bain des Amours

Le Bain des Amours est un bassin aménagé sur la source chaude de Dolé. Le site est bien aménagé, il vous faudra descendre le long d’un chemin de bois pour y accéder. Choisissez des heures creuses, comme la pause déjeuner ou très tôt le matin pour mieux en profiter.

La source de Dolé

Ancien aménagement de la source de Dolé en aval de l’aménagement moderne. La source est la même mais les possibilité de se garer sont faible le long de la route.

Sud Basse-Terre, des sources chaudes et/ou thermales

Le Bain Jaune

Au pied du chemin qui mène au sommet du volcan de la Soufrière. Le site géré par le Parc National de la Guadeloupe est payant. C’est surtout au retour de l’ascension du volcan que les visiteurs profitent du bassin pour se relaxer.

Chaud froid des Chutes du Carbet

La deuxième chute de Carbet, une balade aménagée de 30 minutes, amène à la grande cascade, la plus visitée de la Guadeloupe. Sur le coté de la grande chute, des bassins d’eau froide et d’eau chaude (parfois trop chaude !) sont à découvrir.

Nord de la Basse-Terre, les autres sources

Les douches sulfureuses de Sofaia

La source thermale de Sofia sur les hauteurs de Sainte-Rose est aménagée en douche publique. Les habitants aiment aussi y prendre de l’eau pour leur consommation personnelle.

Ravine chaude, centre thermal

La source de Ravine Chaude est depuis longtemps utilisée comme source thermale. Aujourd’hui la source est aménagé au sein d’un centre et son accès est pour tous mais payant.