Gwadaplans – Le guide découverte de la Guadeloupe

Situation Covid en Guadeloupe

Situation du COVID-19 en Guadeloupe

Nous proposons ici un point de situation du COVID-19 (Coronavirus) en Guadeloupe à destination des voyageurs : les obligations, les risques, comment passer un bon séjour sans risque.

La Guadeloupe est actuellement placée en alerte maximale renforcée. Cet indice est calculé sur le nombre de cas détectés par rapport à la capacité d’accueil en réanimation. En réalité, c’est cette capacité d’accueil qui est faible en Guadeloupe. Le virus se propage essentiellement dans la sphère privée ce qui a conduit les autorités à laisser les restaurants rouvrirent, autoriser les plages pour la baignade, laisser ouvertes les activités de tourisme et de loisirs de pleine air ouvertes.

28 novembre 2020 : selon le calendrier des étapes de déconfinement, les voyages en Guadeloupe depuis la métropole seront à nouveau possible pour des vacances à partir du 15 décembre. Un test antigénique de moins de 72h suffira pour voyager; il pourra être réalisé dans les aéroports. Un test PCR de moins de 3 jours est toujours valable aussi.

Les consignes pour les voyageurs

Les voyageurs doivent avoir un résultat négatif au test Covid datant de 3 jours maximum avant le départ. Le déploiement des tests antigéniques, tests effectués directement dans les aéroports, est en cours. Les compagnies ont des pris des dispositions particulières pour leur clientèle, comme Air Caraïbe qui propose une liste de laboratoires pour réaliser les tests à temps.
Air Belgium annonce la reprise des vols à partir du 15 décembre
Air Canada reprend ses vols vers la Guadeloupe à partir du 6 décembre

Par directive européenne, les vols qui ne peuvent être pris en raison du COVID peuvent être reportés ou doivent être remboursés.
Les acteurs du tourisme en Guadeloupe et agences de voyage font de même.

Liens vers les informations officielles concernant les voyages vers la Guadeloupe et les dispositions par compagnie aérienne :

Sur place

Les consignes officielles

Profitez de la Guadeloupe mais respectez les Guadeloupéens

Les gestes barrières sont maintenus. Si le taux d’incidence en Guadeloupe diminue, celui de l’Europe augmente fortement. Merci de bien respecter les consignes pour ne pas contaminer les populations.

  • Pas de groupement de plus de 6 personnes.
  • Pas de pique-nique et consommation d’alcool sur les plages et aux bords des rivières
  • Évitez de faire la fête même en petit commité
  • Avoir toujours un masque sur soi, voir une lotion hydroalcoolique
  • Évitez les lieux trop fréquentés s’ils ne permettent pas de garder ses distances

Les bulletins d'alerte de la Préfecture et de l'ARS

Le préfecture publie des bulletins de situation plusieurs fois par semaine concernant la Guadeloupe sur sa page Facebook (accès sans obligation de compte) et son site Internet.
Au 16 octobre, elle fait état d’une diminution de la circulation du virus consécutive aux restrictions mises en place.

Prendre l'avion : la problématique des tests

Les tests sont obligatoires avant de prendre l’avion, ils doivent dater de moins de 3 jours… Face au temps d’attente rendu long par la multiplicité des demandes de résultats, les pays de l’Union Européenne mettent en place dans les aéroports des tests antigéniques réalisés directement à l’aéroport. Les résultats sont donnés 15 à 30 minutes plus tard. Tous les aéroports de France doivent être équipés de tests à compter dès le 7 novembre. Les test antigéniques sont réalisés à l’arrivée et ne remplacement finalement pas le test PCR à faire avant le départ !

Un séjour en Guadeloupe agréable et sans risque

Restaurants et activités de loisirs ouverts

Comme aucun cluster n’a été détecté dans les restaurants et après contrôles des mesures hygiéniques prises chez les restaurateurs, les restaurants ont pu rouvrir depuis mi-octobre.

Les activités de loisirs en plein air, plongée, kayak, canyoning, excursions, visites de parc et musée, sont ouvertes.

Les plages sont autorisées à la baignade toute la journée, ainsi que les activités sur les plages mais vous n’avez pas le droit d’y faire la fête, de pique-niquer, d’y consommer de l’alcool. Ne pas rester non plus sur un lieu public, plage, rivière ou autre, si la fréquentation ne permet pas de garder ses distances.

Balades dans la nature

Les balades et randonnées dans la nature ne sont pas interdites. Il faudra cependant à ne pas vous balader en groupe autre que votre cellule familiale ou amicale (6 personnes), éviter les contacts avec d’autres personnes, ne pas vous arrêter longtemps sur une aire ou une plage trop fréquentée.

Veillez à garder à porté de main un masque, voir du gel, si vous devez entrer en contact avec d’autres personnes que votre groupe.

Des idées pour un séjour limitant les risques