Cartes de la Guadeloupe

Cartes et plans de la Guadeloupe Plage, sports, promenade Insolite Itinéraires en Guadeloupe Photos de Guadeloupe Infos pratiques Culture, cuisine, musique, histoire

Guadeloupe
Population Population
 
Un condensé d'humanité
po nwè, po jonn, po rouj, po chapé, po blan
Nou byen fouté pa mal !
...
peau noire, peau jaune, peau rouge, peau échapée, peau blanche
On s'en moque pas mal !
...
Extrait de Mi zenfan péyi-la, Voici les enfants du pays, Hector Poullet, Pawol en bouch
Amérindiens
 
Arawaks : ils colonisent les îles des Antilles probablement à partir de l'Amérique du Sud dès l'an 0 et jusqu'à l'arrivée des Caraïbes vers l'an 800.
Caraïbes : ils ont supplanté les Arawaks notamment en se mélangeant à eux. Des Caraïbes, il ne reste qu'une réserve en Dominique. En Guadeloupe, les rares familles survivantes aux massacres européens, se sont mélangées aux descendants des esclaves et aux Indiens. Vers Anse-Bertrand ou à Port-Louis, quelques familles portent encore les traces de ce peuple. Le musée Edgar Clerc au Moule propose une intéressante collection d'objets amérindiens.
 
Métisses et descendants des esclaves
 
C'est près de 150 000 africains qui ont été déportés d'Afrique vers la Guadeloupe. Aujourd'hui 90% d'entre eux sont métissés avec des blancs, des Indiens, des amérindiens,... Ce groupe est majoritaire en Guadeloupe avec 80% de la population. Les marches aux esclaves de Petit-Canal donne le nom des ethnies débarquées en Guadeloupe.
 
Européens
 
Espagnols : les premiers européens débarqués sur le sol des Antilles sont les Espagnols de Christophe Colomb, arrivés à Capesterre Belle-Eau. Leur objectif était l'exploitation de richesses, surtout de l'or. Ils se sont rapidement retrouvés en guerre contre les Caraïbes et se sont concentrés sur le continent Sud américain et les grandes îles.
Anglais, Français, Hollandais,... : la plupart des blancs pays ou créoles, ou encore békés (nom martiniquais) d'aujourd'hui sont d'origine française et certains issus de la noblesse en quête de nouvelles richesses. Cette communauté a gardé un grand sens de la famille mais n'est pas aussi refermée sur elle-même qu'on le laisserait entendre, surtout en Guadeloupe où ils sont bien moins nombreux qu'en Martinique.
 
Métropolitains : Les "Métros" ou "Zoreilles" sont les blancs plus fraîchement débarqués aux Antilles. Attirés par le coté paradisiaque de l'île, leur intégration n'est pas toujours parfaite. Mais beaucoup arrivent tout de même a trouvé un équilibre entre tropique et travail.
 
Indiens
 
A la suite de l'abolition de l'esclavage, Les "Zindiens" ont été la nouvelle main d'oeuvre bon marché arrivée aux Antilles. Les 40 000 indiens débarqués au XVII et XVIIIe siècle forment aujourd'hui une grande communauté, partie intégrante du paysage Guadeloupéen. Ils ont gardé l'indouisme comme religion, par exemple le petit temple de Grande-Pointe à Trois-Rivières.
 
Autres communautés
 
Chinois : comme les Indiens, les Chinois sont venus comme main d'oeuvre mais pas en aussi en grand nombre. Mais les Chinois ont contniunué de venir s'installer dans l'île et forment une communauté bien intégrée.
Libanais, Juifs, Syriens : ces petites communautés installées depuis longtemps tiennent une place importante dans le commerce.
 

Accès aux cartes et plans de Guadeloupe
 
 
 
 
Tous sous la douche !
Tous sous la même douche !

 
 
Tous sous la douche !
La plage, c'est plutôt en fin de journée.

 
 
Temple Indou
Temple Indou

 
 
Bondieuserie
Bondieuseries, petites niches religieuses très répendues dans l'île

 
 
Les épices : un apport indien
Les épices : un apport indien

 

 
Gwada Plans est propriété privée de la société Alpha Bêta Créa
Création en janvier 2006 - Tous droits réservés
Plan du site
Tarifs   -    Stats 2009-2010 Gwada Plans est édité par Alpha Bêta Créa
 
informations Webmaster