Cartes de la Guadeloupe

Cartes et plans de la Guadeloupe Plage, sports, promenade Insolite Itinéraires en Guadeloupe Photos de Guadeloupe Infos pratiques Culture, cuisine, musique, histoire

Guadeloupe
Karukera Histoire
 
Des Amérindiens aux Franšais d'outre-mer
Préhistoire
 
Des fouilles ont dévoilé des occupations pré-historiques mais n'ont pas révélé d'informations particulières, les objets trouvés étant peu nombreux...
 
Période pré-colombienne
 
C'est le nom donné à la période précédant l'arrivée de Christophe Colomb. En 1492, les Espagnols rencontrèrent une peuplade nommée Arawaks plut&ocric;t accueillante puis défensive quand elle s'est rendue compte des intentions des Espagnols. Les Arawaks avaient fuit l'envahisseur Caraïbe dans les îles du centre et s'étaient installés sur les grandes îles du Nord et du de la côte du Sud-Amérique. Les Caraïbes, dont la guerre faisait partie de leur culture et leur rites initiatiques, faisaient des Arawaks leurs esclaves. Les Espagnoles ont pris les Arawaks comme esclaves pour les tâches faciles - le service. Alliés avec eux, les Espagnoles se battaient contre les Caraïbes et faisaient de leurs prisoniers des esclaves pour les tâches difficiles. Arawaks et Caraïbes sont issus d'Amérique du sud et sont toujours présents sur le continent et quelques îles.
 
Le monde partagé en deux
 
Après la découverte du nouveau monde, l'église catholique a décidé du partage de ce monde en deux entre les Espagnoles et les Portugais. Les couronnes de France et d'Angleterre n'ont pas accepté cette désision et François 1er lança les corsaires. Ces équipages, plus ou moins officiels, étaient chargés de s'emparer des richesses rapportées par les Espagnoles et les Portugais en Europe. Les Anglais ont tout de suite suivi le mouvement. Une vie de semi-marin, semi-sédentaires s'est installée dans les Antilles.
On ne possède que peu de documents sur le sujet, mais le peu prouve des installations de Français et d'Anglais dans les îles, de collaboration entre eux et les Caraïbes contre les Espagnoles, et le plus important : des échanges linguistiques !
 
Les premiers Européens
 
Les Caraïbes ne se sont pas laissés envahir par les Espagnoles. Dès lors qu'ils avaient compris que les Espagnoles cherchaient à exploiter les terres et la population pour rapporter de l'or, ils se sont battus pour défendre leur territoire. Même si les massacres ont été réciproques, les Européens ont fini par gagner avec les constantes nouvelles arrivées de Français, Hollandais et Anglais et leurs armes à feu. La guerre n'a pas été permanente. De nombreuses trèves ont été "signées" et des réserves d'Amérindiens ont été établies.
 
Aujourd'hui, il ne reste plus qu'une seule de ces réserves en Dominique, île indépendante du Commonwealth -cette réserve a été établie par les Français, les Anglais l'ont maintenue. C'est tout de même à l'agriculture Caraïbe que les premiers colons doivent leur survie.
 
Colonisation
 
Hollandais, Espagnoles, mais surtout Anglais et Français se sont battus avec acharnement pour l'occupation de ces petites terres. Ce n'était plus pour l'or des Espagnoles, mais pour l'exploitation agricole des terres. Une théorie consiste à dire que les îles étaient plus faciles à maintenir que les grands pays comme les Indes ou l'Asie. Les colons s'y installaient d'ailleurs pour planter des produits majoritairement indiens et asiatiques.
Les premiers "travailleurs" à l'établissement des habitations, étaient des Français à qui l'on accordait une terre après 3 ans de service. Les conditions difficiles ont diminué le nombre de volontaires et le besoin de mains d'oeuvre a lancé une des plus tristes pages de l'histoire européenne, l'esclavage en masse des Africains.
 
Esclavage
 
Même si l'esclavage prend sa source bien antérieurement et pas exclusivement en Europe, le déplacement de 8 millions d'Africains en moins de 200 ans reste un chiffre vertigineux. Complicité de tous les pays européens, des églises catholique et protestante, des pays arabes et même de tribus africaines, ont conduit à cet exode forcé.
 
Abolition, rétablissement et à nouveau Abolition
 
Avec la révolution française, l'abolition de l'esclavage est prononcée en 1794. 8 ans plus tard, l'esclavage est rétabli par Napoléon sous l'influence des milieux d'affaires. Les premiers conscrits noirs de Guadeloupe se révoltent sous la direction de Louis Delgrès. Vaincu, il se suicide avec ses 300 hommes !
Il faut attendre encore 45 ans, et 90 000 esclaves contre 14 000 blancs, pour que l'abolition définitive en France soit prononcée le 27 avril 1848 avec la lutte de Victor Schoelcher, un riche héritier alsacien.
C'est en 2001, que l'esclavage est reconnu comme Crime contre l'humanité en France. En février 2006, le Président de la République française a établi au 10 mai la date de la commémoration de l'abolition de l'esclavage en métropole.
 
Les nouveaux arrivants
 
Après l'abolition, le besoin de main d'oeuvre se fait sentir. Les Ex-esclaves ne souhaitent pas travailler dans les habitations. Napoléon III fait venir d'autres africains puis des indiens, 42 000 au total, travailleurs bon marché. On ajoutera aussi une petite communauté de Chinois.
 
Département français d'outre-mer et Région monodépartementale
 
La Guadeloupe devient un département en 1946 et une Région en 1982. Avec la Martinique, la Guyane et la Réunion, elle est un DOM et profite du même statut que n'importe quel département français.
 
Même si quelques mouvements indépendantistes et autonomistes s'activent toujours, les Guadeloupéens sont français. Ils se sentent parfois incompris et/ou oubliés par la métropole et c'est un travail constant que de rappeler que la Guadeloupe, comme les autres DOM, sont différents de la France métropolitaine tout en en faisant partie intégrante.
 

Accès aux cartes et plans de Guadeloupe
 
 
Canoas
Embarcation marine des amérindiens Caraïbes.
 
 
Carbet
Habitation des Caraïbes. Le mot serait originaire d'un idiome brésilien et aurait été importé par des marins européens. Il en serait de même avec le mot Caraîbe, ou encore Ravet (cafard).
 
 
Cannibale
Dérivé de Kalinas à qui l'on prêtait des rites
  anthropophages  
 
 
Bois d'ébène
nom donné à la marchandise importée d'Afrique : les noirs vendus comme esclaves.
 
 
Triangulaire : commerce très lucratif consistant à partir d'Europe chargé d'objets de peu de valeur et d'armes en Afrique pour les échanger contre des esclaves, puis partir vendre ces esclaves aux Amériques et enfin repartir chargés d'épices et aliments cette fois, pour l'Europe.

 
Gwada Plans est propriété privée de la société Alpha Bêta Créa
Création en janvier 2006 - Tous droits réservés
Plan du site
Tarifs   -    Stats 2009-2010 Gwada Plans est édité par Alpha Bêta Créa
 
informations Webmaster